Liberté d’expression à double vitesse : la condamnation du boycott anti-israelien

La condamnation définitive en cassation des militants BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanction) fait nettement plus que me chiffonner. Elle me révolte. Lire la suite

Publicités

Lu pour vous : Ce que Mohammed VI doit au maréchal Lyautey

Une analyse remarquable.

Zayd U-Hmad, une légende amazighe

Le sultan Moulay Youssef et le Maréchal Lyautey en 1925 (Archives du Maroc) Le sultan Moulay Youssef et le Maréchal Lyautey en 1925 (Archives du Maroc)

Le maréchal Lyautey a personnifié la présence française au Maroc. Il y a surtout renforcé l’autorité de la monarchie.

L’action d’un homme est à l’origine d’une formidable fabrication de l’Histoire du Maroc moderne. Celle d’une «exception marocaine» que le prince Moulay Hicham, cousin du roi, renie mais traduit volontiers par «une épaisseur historique» pour expliquer par quel miracle Mohammed VI a été épargné par les révolutions arabes.

Son nom: Louis Hubert Lyautey, résident général au Maroc d’avril 1912 à octobre 1925.  Lyautey demeure une icône largement respectée du Maroc indépendant. Un cas unique au sein du monde musulman, où une figure de la colonisation n’est pas honnie.

L’homme a consacré l’essentiel de sa carrière à la France coloniale, dont plus de vingt ans à l’Afrique du Nord. Mais c’est au Maroc qu’il a…

View original post 2 662 mots de plus

La France est donc un pays de race blanche de tradition judéo-chrétienne, qu’ils disaient…

On a bien senti que, dans sa sortie sur la race blanche, Nadine Morano mettait dans le même sac, celui de tous ceux qu’on peut accueillir sans problème, sans même se poser de questions, tous les européens. Lire la suite

Nous sommes tous multiculturels

De la même façon que la définition d’une race « blanche » selon des critères scientifiques stables et incontestables relève du fantasme, la définition d’une culture nationale précise, spécifique et différenciée de celle de ses voisins soulève tant de difficultés que les tenants de la « préférence nationale » et les « ennemis du multiculturalisme » sont bien en peine de rentrer dans le concret. Lire la suite